Bertoua : Célestine Ketcha concrétise des promesses de Paul Biya

Ketcha Courtès Bertoua ouverture officielle Espaces marchands

Le ministre de l’habitat et du développement urbain (Minhdu) a, le 15 septembre dernier, procédé à l’ouverture officielle des espaces marchands de la ville de Bertoua. C’était en compagnie du Secrétaire d’Etat en charge des routes, de la nouvelle Directrice de l’AFD et des autorités administratives de la région en plus de quelques élites de la région de l’Est. (LIRE AUSSI :Aménagement Urbain : le Minhdu passe Sangmélima au crible).




Dans le cadre de la politique des grandes réalisations, on dit ce que l’on fait et on fait ce que l’on dit. La preuve vient d’être donnée à travers l’inauguration par le ministre de l’habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, du parc de Sembe, des espaces marchands, et du Marché de Mokolo, construits à Bertoua dans le cadre du programme CD2 capitales Régionales. Ces infrastructures arrivent après la mise en service de la voirie et de plusieurs autres infrastructures dans cette ville.

18,4 km de la voirie urbaine à Bertoua

Pour la coupure du ruban symbolique, la nouvelle directrice de l’Agence Française de développement (Afd), Virginie Dago et Armand Ndjodom, secrétaire d’Etat en charge des routes auprès du Ministère des Travaux Publics (Mintp).  En ce qui est du marché de Mokolo 2 à Bertoua, baptisé « Centre commercial Mbartoua », il faut dire que ce nouvel espace marchand comprend 201 boutiques, 04 hangars, 2 blocs toilettes, 2 points d’eau, un forage avec château d’eau, 2 guérites, un bâtiment administratif et une clôture. Sa construction dans le cadre du programme C2D Capitales régionales a coûté 574 millions de FCFA.




Il faut dire que dans le cadre de ce programme la ville de Bertoua a bénéficié du bitumage de 18,4 km de la voirie urbaine, la construction d’un centre commercial et l’éclairage de la voie publique entre autres. L’exécution de ce programme engagé depuis 2018 tire pratiquement à sa fin. C’est d’ailleurs dans le but précis d’un suivi-évaluation que se justifie la présence de Mme le ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Mindhu) Célestine Ketcha Courtès à Bertoua le 15 septembre dernier.

Journée Mondiale de l’habitat le 03 octobre 2022

En plus de cet espace marchand, et dans la perspective d’une amélioration du cadre de vie des populations, la capitale régionale de l’Est est désormais aussi dotée d’un jardin public (34 000 m²) dénommé « Parc Sembé » et dont la construction a coûté 1, 27 milliard de FCFA. (LIRE AUSSI : Le Minhdu mobilise les acteurs privés dans sa promotion Immobilière).




C’est dire qu’en vue de la tenue de la Journée Mondiale de l’habitat le 03 octobre 2022, la ville de Bertoua se pare déjà de ces plus beaux atouts pour accueillir l’évènement. En tout cas, en plus de veiller à la concrétisation des promesses du chef de l’Etat dans le cadre d’un développement harmonieux des villes camerounaises, il aura été question de s’assurer que les travaux ont été exécutés dans le respect des normes requises en la matière.

Bon à savoir

Le Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) constitue pour le Cameroun le plus important programme d’annulation et de reconversion de sa dette extérieure. La France a décidé au travers de ce mécanisme innovant, d’un effort bilatéral additionnel à l’initiative PPTE. Le mécanisme prévoit que les remboursements que l’Etat camerounais effectue, au titre des prêts concédés, lui soient reversés pour financer des programmes de lutte contre la pauvreté et de soutien à la croissance économique.




Dans cette logique le Programme C2D a connu trois phases (2006, 2011 et 2016), incluant des interventions et des investissements dans de multiples secteurs : agriculture, santé, éducation, justice et police, drainage, etc., et notamment le Développement Urbain, qui, après avoir visé les villes de Douala et Yaoundé, a été étendu aux Capitales de Région, sous le titre « C2D Urbain Capitales Régionales » avec pour principal objectif l’amélioration durable de l’accès des populations urbaines aux services de base dans les villes de Bafoussam, Bertoua et Garoua (C2D 2011 « Capitales Régionales 1 ») puis Bamenda et Maroua (C2D 2016 – «Capitales Régionales 2 »).

Les plans et les CTD

Il convient aussi de noter que ce Programme est dédié d’une part à la réalisation des Investissements Prioritaires (PIP) concernant les infrastructures, les Equipements Marchands, les Services Urbains, l’amélioration du Cadre de Vie et d’autre part au renforcement des capacités des Maîtrises d’Ouvrage locales.




C’est conséquemment que sur le plan technique et opérationnel, ce programme est logé au Minhdu, avec un certain nombre de prérogatives confiées aux Collectivité Territoriales Décentralisées (CTD) bénéficiaires par l’intermédiaire des actes de rétrocession dans une perspective d’appui à la décentralisation. La cible du programme est constituée des populations des villes de Bafoussam, Bertoua et Garoua pour ce qui est de 2011 « Capitales Régionales 1 » ainsi que celles de Bamenda et Maroua pour « Capitales Régionales 2 ».

Laisser un commentaire