Messanga Nyamding : « Il y a une bourgeoisie emmerdante au Cameroun »

Messanga Nyamding bourgeoisie emmerdante au Cameroun

Le professeur Messanga Nyamding remet une nouvelle couche avec sa théorie de « bourgeoisie emmerdante ». Il faut le comprendre dans sa position contre ceux qu’il classe dans « la bourgeoisie compradores ». L’homme politique exclu du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), le parti au pouvoir au Cameroun, continue avec sa verve. (LIRE AUSSI : RDPC : ces militants qui sont la honte du parti au pouvoir).




Sur le plateau d’un média ce 11 septembre, le Professeur soutient que la crise de l’eau à Yaoundé, la capitale politique du Cameroun persiste parce qu’une élite, « bourgeoisie emmerdante » a décidé de « piller le peuple » pour se « construire des châteaux » avec une adduction d’eau « privée ». Il faut le rappeler pour le décrier que depuis quelques mois déjà il y a une crise véritable d’eau dans la capitale. (LIRE AUSSI : Paul Biya et Elisabeth II : 3 choses qui lient ces 2 acteurs politiques).




Un doigt accusateur est pointé vers le monopole de la Société nationale des eaux, la Camwater, dont certains jugent la tâche au-dessus de ses compétences actuelles et de sa forme centralisée. Il faut dire qu’au Cameroun tout débat sur les compétences et les attributions des sociétés nationales tombent ipso facto dans celui de la gestion décentralisée, un clin d’œil à chaque fois à la forme de l’Etat camerounais.

Laisser un commentaire