Burkina Faso : un nouvel organe pour guider la transition

Nouvel Organe pour guider la transition au Burkina Faso

Le ton a été donné vendredi 02 Septembre 2022 au travers de l’installation d’un nouvel organe dirigeant chargé de guider la transition avant le transfert du pouvoir aux civils prévu dans deux ans. C’est un acte qui a été posé par le président de la transition, le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Damiba Sandaogo. (LIRE AUSSI : Macron en Algérie : substituer la Macronnie à la françafrique).




Connu également sous l’appellation de Conseil d’orientation et de suivi de la transition (COST), ce nouvel organe est composé de 40 membres, dont des militaires, des diplomates et des acteurs de la société civile. Tous nommés par le Lieutenant-Colonel Paul-Henry Damiba. Son mandat doit courir jusqu’à six mois après la transition, censée s’achever mi-2024.




D’après le Lieutenant-Colonel et par ailleurs président de la Transition au Burkina Faso, ledit organe sera chargé de définir les grandes orientations de la politique de l’Etat en matière de paix, de stabilité et de sécurité nationale. Sieur Damiba ne se garde pas aussi de t’appeler à une gouvernance de type nouveau. (LIRE AUSSI : Burkina Faso : Compaoré, Françafrique, terrorisme et Damiba).

Laisser un commentaire