Blé ukrainien : 23 000 tonnes débarquées à Djibouti ce 30 août

Farine de Blé

C’est du moins ce qu’on aura appris auprès du Programme alimentaire mondial (PAM) qui apprécie le respect d’un accord signé entre Kiev et Moscou en vue de débloquer les exportations à destination de l’Afrique, qui subit de plein fouet les conséquences de la belligérance entre l’Ukraine et la Russie.  Le navire « Brave-Commander » affrété par les Nations unies et transportant 23 000 tonnes de blé avait quitté le port ukrainien de Pivdenny le 16 août. Il est arrivé à Djibouti hier le 30 aout 2022, pays en proie à une sécheresse sévère. (LIRE AUSSI : Plus d’1 million d’Ukrainiens se disent déçus par l’UE et retournent vivre sous les bombes).




« Le premier navire du PAM transportant des céréales ukrainiennes depuis février vient d’arriver à Djibouti. Maintenant, déchargeons ce blé et envoyons-le en Ethiopie », s’est félicité dans le Directeur Exécutif du PAM, David Beasley. Ces 23 000 tonnes de blé « serviront à soutenir la réponse humanitaire du PAM en Ethiopie où plus de 20 millions de personnes sont confrontées à la faim », affirme-t-on du côté de la branche africaine du PAM. (LIRE AUSSI : Ukraine : l’UE peut-elle reconstruire sous les bombes russes ?).

Le blé pour le PAM

Selon le PAM, 22 millions de personnes sont menacées par la famine dans la Corne de l’Afrique  notamment en Somalie, en Ethiopie et au Kenya – en raison d’une sécheresse historique, la pire depuis au moins quarante ans. « Il n’y a toujours pas de fin en vue à cette crise de la sécheresse (…) Nous devons donc obtenir les ressources nécessaires pour sauver des vies et empêcher les gens de plonger dans des niveaux catastrophiques de faim et de famine », a fait savoir le directeur exécutif du PAM.

Laisser un commentaire