Angola : l’opposition conteste la victoire du parti au pouvoir

MPL Angola élections législatives 2022

Quand bien même le scrutin du 24 août 2022 avait peu mobilisé les Angolais, L’Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola (Unita), le premier parti d’opposition angolais, dit ne pas reconnaitre les résultats officiels des législatives proclamés le 29 août dernier. Etant entendu qu’il n’y a pas d’élection présidentielle en Angola, le fait que le Mouvement Populaire pour la Libération de l’Angola (MPLA) ait acquis une large majorité des sièges et offrant du même coup un second mandat au président sortant Joao Lourenço, n’est pas du goût de l’opposition. (LIRE AUSSI : Hachimea Elmitang : pour le respect scrupuleux des mesures barrières).




Ce d’autant plus que la tête de liste du parti vainqueur aux législatives est par conséquent investie aux fonctions de chef de l’Etat. Est-ce pour cette raison que l’Unita a déposé le 30 aout 2022, « un recours suspensif » selon son secrétaire général, Alvaro Chikwamanga Daniel ? Le parti mené par Adalberto Costa Junior, a indiqué « ne pas avoir été informé de la décision » de la Commission nationale électorale (CNE) d’entériner les résultats, ni avoir reçu « copie du procès-verbal du dépouillement ». Le MPLA, qui dirige le pays a recueilli 51,17% des voix contre 43,95% pour l’Unita, selon la commission. Affaire à suivre. (LIRE AUSSi : Brésil : la police tue 25 membres d’un gang de braqueurs lors d’une opération).

Laisser un commentaire