Facebook, Instagram, Whatsapp et Messenger sont de retour parmi nous

Le réseau Facebook en image

Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger du géant californien Facebook sont tombés en panne lundi, 4 octobre 2021, vers 18 heures, affectant la majeure partie de la population mondiale, selon l’AFP. « Ce site est inaccessible », « Impossible de trouver l’adresse du serveur », indiquait les applications web sur PC et sur smartphones à de nombreux abonnés de la firme. C’est après près de sept heures de panne, que dans la nuit de lundi à mardi nous avons constaté leur rétablissement.




La firme s’est excusée par « Nous présentons nos excuses à ceux qui ont été affectés ». La raison que Facebook a indiquée dans un communiqué, est que la panne mondiale de ses applications est survenue après « un changement de configuration défectueux » de ses serveurs. Sur le site Downdetector qui suit les pannes des services numériques était indiqué que cette nouvelle panne est « la plus importante qu’il ait jamais observée ».  Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook Inc., a connu au cours de cette interruption des services de ses applications, une chute des cours de sa firme Facebook à Wall Street, jusqu’à 6 %. Il a également connu des pertes de revenus publicitaires estimées à 470 000 euros par heure. Une perte globale à plus de 7 milliards de Dollars en 7 heures. 

Communiqué du Groupe

« We’re aware that some people are having trouble accessing our apps and products. We’re working to get things back to normal as quickly as possible, and we apologize for any inconvenience.

— Facebook (@Facebook) October 4, 2021 », Andy Stone




 Traduction : « Nous sommes au courant que certaines personnes ont du mal à accéder à nos applications et produits. Nous travaillons à un retour à la normale le plus rapidement possible et nous présentons nos excuses pour ce désagrément », a tweeté Andy Stone, un porte-parole de Facebook.

« Facebook whistleblower Frances Haugen says political parties have been quoted in Facebook’s own research saying they know Facebook changed its algorithm and “now if [they] don’t publish angry, hateful, polarizing… content” there’s less engagement. https://t.co/XKKBhxZZ36 pic.twitter.com/tvSmVIJfWT — 60 Minutes (@60Minutes) October 4, 2021 »

Mark Zukerberg contrôle-t-il le monde ?

Le monde a vécu au ralenti pendant 7 heures de la soirée de lundi à mardi du mois d’octobre à cause d’une panne mondiale des serveurs d’un géant mondial du Web. Ceci pousse à réfléchir et à se demander si des alternatives mises en place par d’autres firmes ne peuvent combler le vide que crée l’absence des plateformes développées par l’entreprise de Mark Zukerberg.




Ce dernier vient de démontrer sa puissance à travers l’instant de reconfiguration de ses applications. Cependant, une réflexion poussée démontrera aussi que c’est aussi sa faiblesse. La perte un jour de ses abonnés par l’arrivée dans le monde une application dont le développement, la confidentialité et dont les études montrent qu’elle soit plus portée à l’humain qu’au profit déclenchera à coup sûr la chute du géant du web.

Avec AFP

Please follow and like us:

Simon Ngaka

Journaliste, Écrivain et analyste géopolitique

Simon Ngaka has 61 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *