Le maire Roger Mbassa Ndine butte sur les inciviques de la république

Le maire Roger Mbassa Dine

En lançant récemment cette opération visant une plus grande fluidité au niveau des accotements et galeries marchandes, le maire de la ville de Douala était loin de s’imaginer qu’il butterait sur des récalcitrants doublés d’adeptes de l’incivisme. Aussi cette opération en laquelle il avait certainement posé des espoirs s’est-elle avéré une véritable incongruité dans un environnement plutôt hostile au respect des mesures administratives au prétexte du manque des emplois. 




Ignorant vraisemblablement la réalité du terrain, le Dr. Roger Mbassa Ndine s’est lancé dans une foireuse opération qui n’aura préalablement point connu de sensibilisation ou plutôt un martèlement afin que les personnes concernées se l’approprient. Du coup, il devenait quasi illusoire de croire en la réussite ou plus exactement au suivi des mesures restrictives par des commerçants ne disposant d’autre clientèle que des chalands passagers. Dès lors, la réticence des «sauveteurs» à quitter les emprises sur les trottoirs et autres galeries marchandes n’en a été que des plus normales.




Alors qu’il aurait suffi au maire de la ville d’inscrire cette opération beaucoup plus dans la durée en concédant aux publics-cibles un délai plus long pour appréhender le bienfondé attaché à cette opération. Or, en l’absence d’une telle démarche, il était entendu que celle-ci connaîtrait plutôt un cinglant échec, comme on le constate aujourd’hui avec des trottoirs plus encombrés que jamais et des galeries marchandes bondées.




Pire encore, à la farouche résistance des contrevenants, il n’est point de troisième voie susceptible de tempérer les ardeurs plutôt belliqueuses de ceux-ci qui crient plutôt à l’injustice à l’encontre des «débrouillards» qu’ils sont de fait. Pourtant, le maire de la ville savait s’adresser à des personnes plutôt aigries et enclines à l’incivisme caractériel, mais en refusant d’intégrer cette réalité dans son approche discursive afin d’amener ses interlocuteurs à une appropriation, à défaut d’un compromis quant à la mesure de déguerpissement, il allait droit dans un mur. Sauf de croire que l’approche stratégique chez lui fait fi des réalités du terrain. Ce qui serait plutôt une grosse tare pour le stratège qu’il est à bien d’égards.

Le Maire face aux Faits aggravants

Réputée grogneuse et réfractaire à l’autorité établie, Douala impose une approche différenciée participant de négociations permanentes avec les populations pour une appropriation des mesures d’assainissement urbain, surtout que l’informel a pris le pas sur le formel sans que par ailleurs on mette à la disposition des acteurs de l’informel des espaces dédiés. Une absence d’accompagnement en somme pour lequel le maire de la ville ne pouvait que payer un lourd tribut en dépit de sa volonté à araser vers le haut la convivialité urbaine.




Dès lors, le dialogue social devrait être de mise à tous points de vue pour bénéficier de l’adhésion populaire aux mesures jugées parfois inopportunes par ceux à qui elles s’adressent prioritairement. Ce qui n’a guère été le cas au moment de lancer l’opération de libération des trottoirs. Du coup, entre échauffourées qui s’en sont suivies et intransigeance des autorités, il fallait s’attendre à un flop. Or, on aurait dû associer, de quelque manière, ‘’sauveteurs’’ et autres dans la phase opérationnelle en les rendant par exemple responsables du suivi de ladite mesure, question de s’imposer eux-mêmes des sanctions en cas de non appropriation de celle-ci. Suffisant pour que la mesure n’ait point connu d’écho favorable auprès des personnes concernées.




Et comme si cela ne suffisait pas, on a en plus restreint la zone d’achalandage de ces «sauveteurs» en spécifiant une zone de débarquement et d’embarquement au rond-point Deïdo par exemple, rajoutant ainsi au courroux de ceux-ci. Un cocktail explosif qu’aura inéluctablement concocté le maire de la ville à son propre encontre, au regard de ce qui est observé aujourd’hui.

Please follow and like us:

Alain Soppo

reporter

Alain Soppo has 30 posts and counting. See all posts by Alain Soppo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *