Ingénieurs du génie civil : la corporation veut rompre avec les mauvaises pratiques dans le secteur

Ingénieurs génie-civil à Douala

Ingénieurs. En procédant le 28 juillet dernier à l’installation de son bureau régional pour le Littoral, cette corporation voudrait ainsi s’approprier au mieux, les enjeux de l’urbanisation en restaurant au passage l’orthodoxie devant régir les opérations relevant de ce secteur d’activités mis à mal, aussi bien par les approximations que la piètre qualité du matériau généralement utilisé dans les chantiers notamment immobiliers.




La récurrence des effondrements d’immeubles, assortie de chantiers de constructions abandonnés pour défaut de matériaux, sont telles qu’il faille littéralement parer au plus pressé afin d’éviter mélodrames et autres pertes d’opportunités financières en ce moment de régression socioéconomique corsée autant par la pandémie sanitaire de l’heure que le recours permanent aux gains substantiels par tout investisseur. Une réalité qui n’épargne malheureusement pas le secteur du génie civil où l’on substitue volontiers les ingénieurs assermentés aux exécutants sur le fallacieux nom de l’expérience sur les chantiers quand bien même ceux généralement commis à la gestion des chantiers immobiliers sont plutôt loin de maîtriser les normes requises en la matière.

Mais avec l’impératif qu’il y a désormais de répondre à quelque plan d’urbanisation, et surtout d’opérer une gestion assez rationnelle des investissements, on a compris qu’il faut associer aux chantiers immobiliers de véritables ingénieurs de génie civil pour pleinement jouir de son investissement en la matière, eu égard à l’expertise qui est la leur en termes de conseils sur le choix du matériau, mais aussi et surtout du type de bâtiment immobilier à réaliser pour en garantir durabilité et fonctionnalité. Aussi, peut-on comprendre l’accent que mettent de plus en plus les ingénieurs de génie civil pour sortir leur corporation de l’ornière et surtout à en faire le partenaire incontournable pour la sécurisation des ouvrages relevant de leur domaine d’activités.




Sensibilisation préalable

Pour ce faire, outre la dissémination de cet ordre sur toute l’étendue du territoire national au travers d’antennes régionales, il s’agit pour les acteurs de celui-ci de sensibiliser au mieux leurs différents publics-cibles afin qu’ils s’approprient le bienfondé de leur association à tout projet de génie-civil qui du reste est assujetti au respect scrupuleux de certaines normes qualitatives et quantitatives que ne sauraient malheureusement définir le néophyte. Une mission ardue s’il en est une que devra mener le représentant régional pour le Littoral où on dénombre le plus grand d’incidents immobiliers fort de ce que cette région sablonneuse à l’essence est par ailleurs desservie par une forte pluviométrie qui ébranle la structure des bâtiments.

Or, au drame humain qui s’en suit souvent, il y va généralement de pertes sèches de colossaux investissements financiers avec les effondrements d’immeubles bâtis. Toutes choses qu’entend bien évidemment réfréner l’Ordre National des Ingénieurs de Génie Civil (ONIGC) en prenant en mains ses responsabilités de conseil et partenaire incontournable dans la mise en œuvre réussie des espaces immobiliers décents et durables dans notre pays. Une mission d’autant plus urgente qu’on ne saurait envisager l’émergence sans infrastructures durables aussi longtemps que celles-ci portent littéralement la croissance globale induite sur laquelle est généralement adossée l’effectivité de l’émergence.

Please follow and like us:

Simon Ngaka

Journaliste, Écrivain et analyste géopolitique

Simon Ngaka has 57 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *