La fondation « Table ouverte » de Célestine Ketcha est née

Fondation Table ouverte de madame Ketcha Courtes

Ketcha Courtès met sur pieds la Fondation Table ouverte. Faisant le constat de l’existence d’une bonne frange de personnes indigentes, la Reine Mère Célestine Ketcha Courtès n’a pas hésité de reprendre le flambeau de la solidarité communautaire sous le prisme de laquelle auront opéré nos aïeux et parents pour magnifier l’impérieuse nécessité de partage dans un environnement plutôt vicié. Une œuvre sociale qui depuis quelques années creuse son sillon au Cameroun et suscite des vocations.

Se fondant sur ce qu’il fallait rendre hommage aux précurseurs de ce type de solidarité et pérenniser leurs œuvres. Elle s’est employée à structurer celle-ci en formalisant cette générosité autour de la « Table ouverte » qui regroupe des actions ciblées en faveur des plus défavorisés, notamment les orphelins et la jeune fille mère célibataire sans emploi, de la femme en milieu rurale et des handicapées. C’est à ce titre que depuis un peu plus d’un an, sa fondation « Table ouverte » a mis un point d’honneur à soutenir la scolarité des orphelins sur l’ensemble du Département du Ndé et même au-delà, a tous les niveaux du système éducatif. Elle a également essayé dans la limite des moyens disponibles de renforcer les capacités des femmes vulnérables, surtout celles qui se trouvent en milieu rural afin de leur donner les moyens de se prendre efficacement en charge. En somme assurer leur autonomisation pour en améliorer la contribution sociétale. Et, comment ne pas souligner également les différentes formations organisées par les experts en entrepreneuriat de cette fondation à l’intention des handicapés, pour leur permettre de développer des stratégies d’autopromotion économique ?

« Table ouverte », est un engagement à redonner du sourire et de l’espoir à ceux ou celles qui vivent dans des conditions modestes et avec espoir qu’avec l’aide de tous ses partenaires elle accomplira de grandes choses. Aussi son initiatrice s’est-elle félicitée de l’importance qu’elle n’a cessé de prendre grâce à l’implication dynamique d’une équipe de bénévoles qui l’accompagne au quotidien pour les actions mises en œuvre avec succès dans des circonstances majeures et dira à ce propos : « j’ai à l’esprit la grande caravane de Noël qui aura permis d’offrir des cadeaux à plus de 5300 enfants du Ndé et dans les orphelinats, et de sélectionner dix jeunes orphelins qui bénéficient depuis l’an dernier et pour les 5 prochaines années des études de très haut niveau en économie et management dans une institution privée de grande renommée à Yaoundé. L’année prochaine s’annonce avec de nombreuses perspectives et nous savons pouvoir compter sur l’implication de tous et de chacun pour réussir ce beau Challenge ».

Œuvres sociales d’envergure avec « Table ouverte »

Dans cette optique la fondation s’est investie dans le domaine prioritaire de l’éducation en apportant son soutien à la scolarité des orphelins à travers 10 jeunes inscrites dans une institution privée (Yaoundé Scholl For Economics and Management) pour 5 ans avec un accompagnement considérable pour les fournitures scolaires, ordinateurs de dernière génération et logement à la Yaoundé School for Economics and Management, ainsi que plus d’une dizaine de jeunes inscrits dans les universités publiques. De même, une centaine d’enfants inscrits dans les lycées et collèges, dans les écoles primaires sur l’étendue du Département du Ndé. Il en est de même d’un appui constant à la santé publique avec la prise en charge des frais médicaux pour des nécessiteux ayant sollicité la fondation de façon ponctuelle et depuis peu à travers une contribution notable à la lutte contre le COVID 19 grâce à la distribution des masques et de gels pour prévenir cette pandémie.

Bien plus, cette fondation a institué une caravane de noël dédiée aux enfants démunis qui reçoivent à l’occasion une panoplie de jouets durant la période des fêtes de fin d’année. Enfin et pas des moindres, l’accompagnement psychosocial à travers la mise en œuvre de la cellule d’écoute et de recherche des solutions ponctuelles aux problèmes divers posés par les déplacés anglophones qui bénéficient de la médiation de celle-ci pour l’accès à l’emploi dans les structures de la place, ainsi que de la mise à leur disposition de logements décents. Le tout assorti de l’autonomisation de la personne handicapée et de la jeune fille mère célibataire grâce à l’organisation des diverses formations et ateliers de renforcement des capacités des handicapés moteurs dans les domaines de l’artisanat et de l’entrepreneuriat agro-alimentaire. Mises côte à côte, toutes ces actions s’inscrivent par ailleurs en droite ligne des grandes opportunités annoncées par le Chef de l’Etat et que s’est appropriée  Célestine Ketcha Courtès.

Please follow and like us:

Stève Njoh

Stève Njoh est le directeur de publication de l'hebdomadaire Ça Presse. Journaliste spécialisé dans l'analyse des faits géopolitiques.

Stève Njoh has 72 posts and counting. See all posts by Stève Njoh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *