Assemblée générale de Laquintinie : la démarche qualité en ligne de mire

Hôpital Laquintinie

C’est le nouvel axe vers lequel la formation hospitalière Laquintinie va orienter son action. La date du 18 septembre 2020 sera mentionnée en lettre d’or comme étant celle au cours de laquelle s’est tenue la toute première Assemblée Générale de cet hôpital. La maison du parti de Bonanjo a servi de cadre pour cette rencontre qui a réuni autour du Pr. Noël Emmanuel Essomba, Directeur de cette formation hospitalière, les conseillers médicaux, les partenaires, les paramédicaux et autres collaborateurs siégeant dans cette organisation en comité de gestion. Aussi a-t-il été décidé que dans les prochains jours, l’accueil qui a toujours été réservé aux patients ne sera plus le même ou encore qu’un accent sera mis sur la sécurisation des recettes, des détournements des malades et médicaments, sur l’arnaque et la corruption. Au-delà de cet aspect, l’amélioration du plateau technique avec un nouvel arrivage de matériel sera prioritaire.

De manière conséquente, et au regard du contenu des aspects qui ont meublé les travaux, le Pr. Noël Emmanuel Essomba a qualifié d’inédite cette rencontre : « Cette Assemblée Générale est un moment exceptionnel de l’hôpital Laquintinie parce que c’est la toute première organisée en son sein. Elle est un moment de cohésion entre le top management et l’ensemble du personnel. C’est un moment où les grands axes qui définissent la politique mise en place par le comité de gestion sont transmis au personnel pour appropriation, afin que les objectifs escomptés soient atteints ». Aussi, a-t-il exhorté les uns et les autres à observer une démarche qualité en faveur des patients.

La continuité à Laquintinie ?

Une prescription qui se situera dans la continuité observée depuis quelques temps avec 396 millions de FCFA d’économie réalisée par an sur certaines prestations. Ceci a permis une certaine autonomie des services et de recherche des ressources humaines à même de relever l’offre de soins, avec à la clé la validation d’une certaine ligne de conduite à suivre. « Nous avons donc interpellé l’ensemble du personnel qui a validé le règlement intérieur tel que le prévoient les textes du ministère de la santé publique, afin que tous les comportements déviants décriés cessent ». Ce n’est qu’à ce prix que les primes et quotes-parts et autres prestations dues au personnel non seulement perdureront, mais aussi et surtout, seront payées à temps. Une lueur d’espoir semble donc poindre à l’horizon pour cette formation hospitalière qui sort enfin de l’ornière quand on sait qu’en 90 ans d’existence, c’est la toute première fois qu’une assise d’une telle ampleur se tient. Le Pr. Noël Emmanuel Essomba a donc engagé l’ensemble du personnel à un nouveau départ qui redorera le blason de l’hôpital Laquintinie. Si l’on sait qu’entre le dire et le faire, il y a souvent un gouffre, il reste toute de même à saluer cette vision adoptée par le directeur de cet hôpital et surtout à souhaiter la concrétisation de toutes les résolutions prises au cours de cette rencontre.

Please follow and like us:

Stève Njoh

Stève Njoh est le directeur de publication de l'hebdomadaire Ça Presse. Journaliste spécialisé dans l'analyse des faits géopolitiques.

Stève Njoh has 72 posts and counting. See all posts by Stève Njoh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *