La Mindhu Célestine Ketcha Courtès

La Mindhu Célestine ketcha Courtès, En allant à leur rencontre, a surtout voulu leur recommander de répondre à l’appel du chef de l’Etat. On se souvient que dans son allocution à la Nation le 31 décembre 2018 le Chef de l’Etat S.E.M Paul Biya avait appelé les Camerounais à faire du Développement du pays une cause nationale. Ce qui devait impliquer alors une adhésion de tous les secteurs sociopolitiques et économiques. Le secteur de l’habitat était spécifiquement interpellé quand on sait qu’il occupe une place de choix dans la politique sociale du Chef de l’Etat.

En marge de la célébration de la journée mondiale de l’Habitat placée sous le Thème : « Un Logement pour Tous ; Meilleur Avenir Urbain faire l’Etat des lieux de ce secteur afin de l’assainir et encourager les opérateurs sérieux ». Le Minhdu, Célestine Ketcha Courtès est donc descendue sur le terrain pour voir, et surtout apprécier à quel niveau se situe la contribution des partenaires immobiliers privés. C’est en compagnie de toutes les parties prenantes : Cimentiers (Cimencam et Dangote), les organismes de financement des logements (Feicom et Crédit Foncier), les constructeurs et aménageurs du secteur public (Sic et Maetur) et d’importantes autres parties prenantes que Mme le Ministre a visité le 28 septembre, les projets en cours de réalisation par les promoteurs immobiliers privés de Yaoundé.

Le Mindhu vise l’augmentation de l’offre

Au moment où le programme de construction de 10.000 logements sociaux et d’aménagement de 50.000 parcelles constructibles, initié par le président de la République, améliore de façon visible l’offre en logements décents des Camerounais, l’objectif de cette descente sur le terrain pour madame le ministre de l’habitat et du Développement Urbain, était d’encourager les Sociétés Civiles Immobilières à produire des logements pour tous. Le périple effectué a conduit Minhdu, le Setat et leur suite sur quatre (04) sites.

Dans le Mefou et Akono, la Mindhu Célestine Ketcha Courtes a visiblement été satisfaite des travaux engagés sur 3 ha par Escam, pour la construction de 56 résidences dans la localité de Mefou-Assi. Ensuite, Célestine Ketcha Courtes est passée par la future Cité Mefan qui se met en place grâce à un projet initié par le groupe immobilier « l’habitat dans la Mefou et Afamba ». Il s’agit dans un premier temps, de la construction de 150 résidences prévues sur 11 ha. Du côté d’Awae, les 140 résidences mises en vente, sous plusieurs formules par la Sci Blue-Ocean sur près de 7 ha, ont particulièrement impressionné le ministre qui a d’ailleurs promis un accompagnement pour l’amélioration de l’offre. C’est à Nkolmeyang, dans la Mefou et Afamba, que Célestine Ketcha Courtès a achevé sa visite de travail. Ici 4 logements individuels, déjà finis et livrés, témoignent du sérieux du projet en cours de réalisation sur 1 ha pour 44 logements, par  Kemet-Home qui s’attelle à réaliser le pari d’offrir aux camerounais des logements décents.

Rassurer les promoteurs immobiliers

Faces aux sollicitations et interpellations qui, dans l’ensemble reposaient sur l’aménagement des voies d’accès, les problèmes fonciers, et les difficultés de financements, madame le ministre a salué les actions déjà engagées par le Crédits Foncier, la Maetur et la SIC. Célestine Ketcha Courtès a rassuré les promoteurs immobiliers de l’attention permanente que le chef de l’État accorde aux problèmes de logement des Camerounais. A chaque étape, le ministre a promis un accompagnement à tous les niveaux de son département ministériel pour que, selon la vision du chef de l’État, les logements décents soient une réalité pour tous les Camerounais. Les visites se poursuivront à Douala et Limbé pour la remise le 05 octobre 2020 des Awards de la Promotion Immobilière au Cameroun en partenariat avec Shelter Afrique et Onu-Habitat.

Please follow and like us:

Stève Njoh

Stève Njoh est le directeur de publication de l'hebdomadaire Ça Presse. Journaliste spécialisé dans l'analyse des faits géopolitiques.

Stève Njoh has 74 posts and counting. See all posts by Stève Njoh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *