Classement FIFA 2018 : nouvelle chute des lions indomptables Cameroun

Lions indomptables de Hugo Broos

Les Lions indomptables s’enfoncent-ils ? Le Cameroun au mois de janvier 2018, occupait le 45ème rang mondial. A présent, il est au 51ème rang avec 6 points de perdu. Le pays de Roger Milla vient d’entamer une nouvelle descente aux enfers, le champion d’Afrique 2017 perd 6 points au classement publié par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) au mois de février 2018. La nation vert-rouge-jaune occupe désormais le 51rang mondial, et le 6e rang sur le plan africain, dominé par la Tunisie (23e mondiale) et derrière le Sénégal (27e mondial), la RD Congo (39e mondiale), le Maroc (42e mondial) et l’Egypte (43mondial) qui perd … 13 places.

Derrière le Cameroun, on retrouve le Nigeria (52e mondial), le Ghana (54e mondial avec 4 points perdus), le Burkina Faso (57e mondial, 13 points perdus) et l’Algérie (60e mondial, moins 3 places) complètent le Top 10 du continent africain. Sur le plan mondial le podium du classement quant à lui n’a connu aucun changement de la 1re à la 17e place, avec notamment l’Allemagne qui maintient son diktat au sommet devant le Brésil (2e), le Portugal (3e), l’Argentine (4e), l’Espagne (6e), la France (9e) et l’Italie (14e). Les Lions ont-ils vieilli ? Il y a quelques années, le Cameroun était encore le Roi de la planète foot africaine, une fierté réelle du continent pour l’une des rares sélections nationales au milliard de supporters de par le monde. Mais ça c’était avant. Tout cela a vite été balayé par des combats de positionnement au sein même de sa fédération nationale, par le manque de vision de ses administrateurs, par l’absence notoire d’une politique sportive structurée et officielle au niveau nationale voire internationale.

Les Lions ont-ils trop d’assurance ?

Au Cameroun l’on évolue comme si tout est acquis. Les pays qui jadis étaient convaincus par auto censure de ne pouvoir tenir devant le quintuple champion de la CAN sont malheureusement ceux qui, à ce jour, lui font ombrage même s’il reste le tout dernier vainqueur de la prestigieuse coupe. Et lorsque l’impensable d’il y a quelques années devient une réalité indiscutable pour ce pays qui a mal dans son foot depuis plus de deux décennies, le classement FIFA 2018 vient tout simplement nous faire admettre la chute des lions de plus en plus terrassé par leurs proies d’antan.

Tenez, il y a quelques jours encore en ce début d’année 2018 c’est son champion Eding Sports de la Lékié, qui a été écarté de la Ligue des Champions de la CAF alors même qu’on était encore au tour préliminaire. N’a-t-on pas habitude de dire que qui n’avance pas recule ? Le Cameroun a reculé et continuera même encore si une prise de conscience réelle des enjeux n’est pas faite. Au match retour à domicile le champion du Cameroun a été incapable de gagner la rencontre même si les pistes de la qualification s’étaient presque effacées avec la lourde défaite concédée au match aller à Benin city du côté du Nigéria (0-3).

Manque de championnat

Malgré la promesse de 50.000.000 FCFA (100.000$) de Saint Fabien Mvogo, président d’Eding Sport à ses joueurs en cas de qualification face à Plateau United. Le club de la Lekié a été battu sur la plus petite des marges (0-1) au Stade Omnisport Ahmadou Ahidjo. Cette contre-performance est aussi une conséquence du début tardif du championnat MTN Elite ONE du Cameroun. En vérité, les joueurs n’avaient pas suffisamment de matches dans les jambes selon le coach d’Eding. « On ne gagne pas un match de champions league avec zéro match dans les jambes. Notre adversaire était rompu et supérieur, il faut le reconnaitre », a déclaré Jean Bata après le match. Avant la sortie de Eding, ce fut New stars qui sortait prématurément de la coupe de la CAF, battu par le Deportivo Niefang de la Guinée Equatoriale. Le clou !

Le vainqueur de la Coupe du Cameroun 2017 arrive en Guinée Equatoriale en pièces détachées, en 3 vagues. Ce déplacement en vagues dit-on, s’explique « en raison de problèmes administratifs ». « New stars ne pouvait en conséquence pas disputer son match de la deuxième journée d’Elite One contre Union de Douala jeudi dernier ». C’est ce qu’on appelle l’impréparation et le manque de vision des administrateurs de Sport. Ces colmatages et impréparations ont à ce jour sorti le Cameroun du top 12 des pays ayant la possibilité d’aligner deux représentants dans chaque compétition de clubs organisés par la CAF. La sortie prématurée des deux représentants camerounais en coupe inter africaines cette année, a encore joué en défaveur du Cameroun dans ce tout dernier classement FIFA 2018. Cependant avec l’organisation prochaine de la CAN CAMEROUN 2019, il y a lieu d’espérer que le pays de Roger Milla, malgré le piètre classement actuel, va retrouver ses lettres de noblesse.

Please follow and like us:

Simon Ngaka

Journaliste, Écrivain et analyste géopolitique

Simon Ngaka has 61 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *